Conversion Brevet de base LAPL en pratique

J’ai recherché pour vous les textes applicables afin de vous permettre de convertir votre Brevet de base efficacement. Il s’agit surtout de vous donner les éléments pour décider s’il vaut mieux convertir votre brevet de base immédiatement, ou s’il vaut mieux obtenir des autorisations additionnelles sur votre brevet de base avant de convertir.

Pour ceux qui n’auraient pas obtenu leur brevet de base avant le 8 avril prochain, je rappelle que  les heures effectuées par les candidats en cours de formation pour la délivrance de la licence de base de pilote avion (BB) sont intégralement portées au crédit pour la formation LAPL (A).

Vous pouvez obtenir une LAPL(A) par équivalence avec votre brevet de base. Vous pouvez obtenir directement un LAPL(A)  non restreint en passant un examen en vol avec un examinateur, mais vous pouvez éviter l’examinateur en acceptant un LAPL(A) restreint.
Celle licence LAPL(A) obtenue sans examinateur, par simple conversion administrative, sera en principe soumise à 4 restrictions. Ci-dessous, pour chaque restriction, j’expose comment
-éviter la restriction en obtenant préalablement une autorisation additionnelle sur son brevet de base,
– lever la restriction si on n’a pas obtenu cette autorisation avant l’obtention de la LAPL.

1 restriction au vol local (30km de l’aérodrome de départ)
Vous ne serez pas soumis à cette restriction si vous êtes titulaire sur votre brevet de base de l’une des deux autorisations additionnelles suivantes:
Vol VFR contact, hors des espaces contrôlés ou réglementés et atterrissage sur un autre aérodrome que celui qui a été utilisé pour le décollage.
Extrait de la circulaire relative à l’obtention de cette autorisation additionnelle: L’instructeur délivre cette autorisation après avoir dispensé au pilote une formation en vol lui permettant de parcourir ce type d’itinéraire en naviguant par cheminement. Elle concerne des itinéraires d’une longueur inférieure à 100 km. L’autorisation est délivrée sous la forme: autorisation de vol entre les aérodromes de… et de…
-Accès à des aérodromes spécifiés dont l’espace aérien associé est contrôlé, réglementé ou contrôlé et réglementé
.
Extrait de la circulaire relative à l’obtention de cette autorisation additionnelle: L’instructeur délivre cette autorisation après avoir accompagné le pilote dans une reconnaissance en double commande des cheminements d’arrivée et de départ, à l’occasion de chacune des cinq premières autorisations de cette nature.
Je pense qu’il faut avoir l’accès à plusieurs aérodromes pour ne pas subir la restriction.
Si vous n’avez pas une des autorisations additionnelles ci-dessus, votre LAPL sera restreinte, et la restriction sera levée si vous répondez aux exigences prévues au FCL. 110. A a, 2 de l’annexe I (Partie FCL) du règlement (UE) n° 1178/2011 du 3 novembre 2011 modifié, c’est à dire après avoir effectué 6 heures de vol en solo supervisé (par moi par exemple), dont un minimum de 3 heures de vol en campagne en solo avec au moins 1 vol en campagne d’un minimum de 150 km (80 NM), au cours duquel 1 atterrissage avec arrêt complet sera effectué sur un aérodrome autre que l’aérodrome de départ et, uniquement pour ceux qui ne sont titulaires que du théorique spécifique au BB, si vous réussissez une interrogation orale théorique portant sur les différences entre le théorique BB et le théorique LAPL (notamment facteurs humains et navigation).

2 restriction aux espaces aériens non contrôlés et non réglementés
Vous ne serez pas soumis à cette restriction si vous êtes titulaire sur votre brevet de base de l’autorisation additionnelle Accès à des aérodromes spécifiés dont l’espace aérien associé est contrôlé, réglementé ou contrôlé et réglementé.
Je pense qu’il faut avoir l’accès à plusieurs aérodromes pour ne pas subir la restriction.
(Voir plus haut comment l’obtenir).
Si vous n’avez pas cette autorisation additionnelle, votre LAPL sera restreinte, et la restriction sera levée de la même façon que la restriction au vol local.

3 sans emport de passager
Vous ne serez pas soumis à cette restriction si vous êtes titulaire sur votre brevet de base de l’autorisation additionnelle Emport de passagers.
Extrait de la circulaire relative à l’obtention de cette autorisation additionnelle:
L’instructeur délivre cette autorisation à un pilote âgé d’au moins seize ans, ayant une expérience du vol seul à bord d’au moins vingt heures, dont cinq dans les deux derniers mois. L’emport de plusieurs passagers n’est autorisé qu’en vol local.
L’autorisation est délivrée sous la forme: autorisation d’emport d’un passager ou autorisation d’emport de … passagers, en vol local.
Si vous n’avez pas cette autorisation additionnelle, votre LAPL sera restreinte, et la restriction sera levée dès lors que vous répondrez aux exigences prévues au FCL. 105. A b de l’annexe I  » Partie FCL  » du règlement (UE) n° 1178/2011 du 3 novembre 2011 modifié, c’est à dire après avoir effectué 10 heures de vol en tant que commandant de bord sur avions ou TMG après la délivrance de la licence LAPL.

4 sans atterrissage sur un aérodrome autre que celui de départ.
Les titulaires de licences BB avec autorisations additionnelles d’accès à des aérodromes spécifiés dont l’espace aérien est contrôlé ou réglementé (autre que l’aérodrome de départ) se voient délivrer une licence LAPL (A) sans restriction interdisant l’atterrissage sur un aérodrome autre que celui de départ. Je pense qu’il faut l’accès à plusieurs aérodromes pour ne pas subir la restriction.
Si vous n’avez pas cette autorisation additionnelle, votre LAPL sera restreinte, et la restriction sera levée de la même façon que la restriction au vol local.

Vous avez maintenant tous les éléments pour décider, en fonction de votre situation, s’il est plus avantageux d’obtenir des autorisations additionnelles avant de convertir votre BB en LAPL, ou de convertir maintenant et lever ensuite les restrictions après conversion.  
Par exemple si vous passez les quelques heures nécessaires pour obtenir l’autorisation additionnelle Accès à des aérodromes spécifiés dont l’espace aérien associé est contrôlé, réglementé ou contrôlé et réglementé, pour autant qu’elle porte sur au moins deux aérodromes différents, avant de convertir, votre LAPL ne sera restreint que pour l’emport passager, et vous devrez faire 10 heures de solo avant de lever cette dernière restriction.
Si vous convertissez sans cette autorisations additionnelle, certes il vous faudra 6 heures de solo supervisé ensuite pour lever les 3 restrictions, et probablement de la double commande pour être lâché sur la navigation de 80NM, mais ces heures de solo supervisé compteront pour la levée de restriction emport passager, elles ne sont donc pas perdues, et ça vous fera une expérience sécurisante d’être supervisé par un instructeur pour vos premières navigation, il ne vous restera que 4 heures de solo à faire pour lever la dernière restriction.
C’est donc à vous de choisir, il n’y a pas de solution qui soit optimale pour tout le monde, bien que dans la plupart des cas, convertir un BB sans autorisation additionnelles, puis lever les restrictions LAPL me semble la solution plus efficace.
Si vous avez apprécié mon travail de compilation des textes, abonnez vous à mon blog, ou laissez un commentaire pour me remercier. Ça m’encouragera à poursuivre. Les noms des commentateurs et leurs commentaires sont visibles par tous, vous pouvez utiliser un pseudonyme. Enfin, je fais des erreurs comme tout le monde, si c’est le cas faite le moi savoir je corrigerai au plus vite.

Sources de cet article:

La partie FCL du règlement européen n°1178/2011 relatif aux licences européennes;
l’arrêté du 31 juillet 1981 relatif aux licences non professionnelles;
l’instruction du 7 octobre 1985 relative aux autorisations additionnelles.
EDIT L’instruction du 7 octobre 1985 a été abrogée fin décembre 2017, puis intégrée en février 2018, à l’identique en ce qui concerne les autorisations additionnelles BB, à l’arrêté du 31 juillet 1981 précité.

Auteur : Xavier

Pilote instructeur avions et ULM, pratiquant aussi le planeur, le motoplaneur et l’hélicoptère. Aeroplane and Microlight Aircrafts Flight Instructor. I also fly motorgliders, gliders and helicopters

46 réflexions sur « Conversion Brevet de base LAPL en pratique »

  1. Bonjour,
    Savez-vous s’il y a une date butoir pour obtenir les autorisations additionnelles au BB afin d’obtenir par équivalence un lapl complet ?
    Merci pour le résumé en tout cas, car il n’est pas simple de s’y retrouver..
    Cdt

    Pierre C

    J'aime

    1. La date butoir actuelle est le 8 avril 2018. Mais elle a changé tellement de fois qu’on peut imaginer un report.
      Détail ici https://xcaviation.wordpress.com/2017/08/27/que-se-passera-t-il-le-8-avril-2018/
      Si vous avez apprécié mon article, cliquez sur l’étoile en bas « J’aime ». Non seulement ça me fera plaisir, mais en plus ça augmentera les chances d’autres personnes cherchant des renseignements de trouver cet article.

      J'aime

      1. Bonjour Xavier,
        Merci pour la clarté de cet article.
        Malheureusement, nous avons été surpris par le contenu de la circulaire du 14/12/2018 (y compris les instructeurs de la France profonde, pas de communication de la FFA, ni de leur association professionnelle…), appris par hasard.
        Ma situation personnelle est la suivante: j’ai obtenu mon brevet de base en juin 2017 et ait effectué bravement mes 20 h de solo pour obtenir mon emport passager début octobre 2017. Fin d’année, j’ai obtenu l’autorisation pour « autre aérodrome non contrôlé ». Tout cela se trouve sur mon carnet de vol seulement. Nous attendions d’avoir l’autorisation « aérodrome contrôlé » que j’ai reçue en janvier pour tout faire valider par le bureau des licences et patatra…
        A votre avis, que puis-je faire de tout cela? Peut-on considérer que les procédures de levée de restriction du LAPL restreint décrites par vous restent valables (tout peut arriver!) et, en particulier, si je fais convertir aujourd’hui mon BB (valable jusqu’au 08/04/2018) en LAPL restreint, me reste-t-il quelque chose de mes autorisations additionnelles portées sur mon carnet de vol et serais-je dispensée du test « mania ». J’ai le PPL théorique valable jusqu’au 27/07/2018.
        Mille mercis pour votre avis sur la question et pour tout le travail d’information que vous effectuez. Tout ceci devient un vrai labyrinthe!
        Bien cordialement,

        J'aime

      2. J’apprécie vos remerciements, mais j’aimerais surtout que ce soient mes articles techniques plutôt que mes articles administratifs qui soient appréciés! Si vous voulez me faire plaisir, lisez les!
        L’arrêté de 1981 prévoit toujours la possibilité d’obtenir des autorisations additionnelles:
        « 4.6.2. Privilèges de la licence
        (…)son titulaire(…) peut obtenir des autorisations additionnelles d’un instructeur habilité. Celui-ci les mentionne sur son carnet de vol en précisant leur caractère temporaire ou permanent.(…)
        Les conditions dans lesquelles sont délivrées ces autorisations sont fixées par instruction ministérielle. »
        C’est l’instruction ministérielle qui a été abrogée, rendant impossible l’obtention d’autorisations additionnelles. Mais si les conditions d’obtention des autorisations additionnelles ont été réunies avant le 1er janvier 2018 et mentionnées sur le carnet de vol avant cette date, votre autorisation additionnelle reste acquise. Vous devriez donc pouvoir obtenir le bénéfice de ces autorisations additionnelles lors de la conversion de votre BB en LAPL. Revenez sur ce blog me dire si l’administration refuse.

        J'aime

  2. Je lis beaucoup de choses sur le « futur ex Brevet de base » et sa conversion en LAPL. Notamment sur le fait qu’il serait beaucoup plus intéressant de lever les privilèges avant de convertir son BB en LAPL. Néanmoins, si l’on part de 0 (un brevet de base sans rien d’autre), compte tenu du délai avant la date limite, lever tout les privilèges semble difficile (rien que pour l’emport de passager il faut 20h de solo).
    Néanmoins si je regarde la réglementation il semble que 10 heures solo suffisent pour obtenir l’emport de passager avec un LAPL. D’autre part, il est indiqué :
    Lorsque l’on a un brevet de base sans privilèges additionnels, il sera converti en LAPL restreint. Mais quid de la suite ?
    Si on prend l’arrêté du 9 septembre 2014, dans la partie concernant la levée des restrictions associées à une LAPL issue d’un Brevet de Base on peut lire que les restriction du vol local, des espaces aériens et de l’atterrissage sur un autre aérodrome peuvent être levée si l’on répond aux exigences prévues au FCL.110.A a,2 de l’annexe I « Partie FCL ».
    Cet article prévoit :
    6 heures de vol en solo supervisé, dont un minimum de 3 heures de vol en campagne en solo avec au moins 1 vol en campagne d’un minimum de 150 km (80 NM), au cours duquel 1 atterrissage avec arrêt complet sera effectué sur un aérodrome autre que l’aérodrome de départ.

    Si j’ai pas loupé un truc (ce qui serait fort possible), cela sous entendrait qu’avec un LAPL restreint, le simple fait de faire une NAV de 80NM, permet de convertir son LAPL restreint en LAPL complet surtout si l’atterrissage se fait sur un terrain contrôlé (et donc sans passer par la case FE).

    Dans ce cas de figure, il n’est pas forcement plus intéressant de lever les privilèges avant la conversion (je rappelle qu’ici on part d’un brevet de base à 0) compte tenu du délai qui est maintenant très court avant la date butoir…

    Qui peut me donner un avis éclairé sur la chose ???

    J'aime

    1. Toutes les réponses sont dans l’article, donc si vous posez ces questions, c’est soit que vous n’avez pas lu l’article, soit que mon article n’est pas clair. Si mon article n’est pas clair, ça me serait utile que vous me disiez à quel moment vous décrochez, je pourrais alors le corriger et ainsi répondre à vos interrogations.
      Par exemple vous écrivez
      « Les restriction du vol local, des espaces aériens et de l’atterrissage sur un autre aérodrome peuvent être levée si l’on répond aux exigences prévues au FCL.110.A a,2 de l’annexe I “Partie FCL”.
      Cet article prévoit :
      6 heures de vol en solo supervisé, dont un minimum de 3 heures de vol en campagne en solo avec au moins 1 vol en campagne d’un minimum de 150 km (80 NM), au cours duquel 1 atterrissage avec arrêt complet sera effectué sur un aérodrome autre que l’aérodrome de départ. »
      C’est tout à fait exact. Mais ensuite vous écrivez
       » le simple fait de faire une NAV de 80NM, permet de convertir son LAPL restreint en LAPL complet surtout si l’atterrissage se fait sur un terrain contrôlé (et donc sans passer par la case FE). » Ce qui est bien entendu inexact. Il faut faire, comme vous l’avez écrit vous même « 6 heures de vol en solo supervisé, dont un minimum de 3 heures de vol en campagne en solo avec au moins 1 vol en campagne d’un minimum de 150 km (80 NM), au cours duquel 1 atterrissage avec arrêt complet sera effectué sur un aérodrome autre que l’aérodrome de départ. » Il n’y a pas besoin de FE, un instructeur suffit. Et il n’y a pas besoin non plus d’un terrain contrôlé. Ensuite votre LAPL n’aura plus que la restriction au vol solo qui sera levée au bout de 4 heures de vol seul à bord.
      Il vous suffisait de lire l’article du blog, tout y était: « par exemple si vous passez les quelques heures nécessaires pour obtenir l’autorisation additionnelle Accès à des aérodromes spécifiés dont l’espace aérien associé est contrôlé, réglementé ou contrôlé et réglementé, pour autant qu’elle porte sur au moins deux aérodromes différents, avant de convertir, votre LAPL ne sera restreint que pour l’emport passager, et vous devrez faire 10 heures de solo avant de lever cette dernière restriction.
      Si vous convertissez sans cette autorisations additionnelle, certes il vous faudra 6 heures de solo supervisé ensuite pour lever les 3 restrictions, et probablement de la double commande pour être lâché sur la navigation de 80NM, mais ces heures de solo supervisé compteront pour la levée de restriction emport passager, elles ne sont donc pas perdues, et ça vous fera une expérience sécurisante d’être supervisé par un instructeur pour vos premières navigation, il ne vous restera que 4 heures de solo à faire pour lever la dernière restriction. »

      J'aime

  3. Bonjour,

    J’avais bien lu l’article et rassurez-vous il est parfaitement clair. Si je me posais ces questions, c’était en fait pour 2 raisons :
    1-Depuis l’arrêt programmé du BB, on lit un peu partout qu’il est primordial de lever les restrictions avant de le convertir. Hors, finalement, ce n’est pas ‘forcement’ le cas. Si on prend juste le cas de l’emport de passager : 20 h pour un BB et 10h si on a converti sa licence en LAPL restreint (ce qui n’est d’ailleurs pas très logique…??).
    2-Donc ici on ne passe jamais devant un FE. On passe son BB, on le converti en LAPL, puis il suffit de faire la Nav et les quelques heures de solo manquantes et on a un LAPL complet (toujours avec son FI), ca semble presque trop simple en fait…
    Donc dans le cas présent, ayant un BB avec 0 heures de vol après l’examen, il est donc préférable de le convertir avant de commencer le reste (puisque les compteurs HDV sont remis à zéro à la conversion BB->LAPL). Isn’t it ?
    En tout cas merci de vos retours, car c’est parfois un peu complexe pour s’y retrouver et tout le monde n’a pas forcement la même interprétation de la règlementation.

    J'aime

    1. Ah oui j’ai oublié également la contrainte de la date limite : Lever toutes les restrictions avant le 8 avril (pour le BB)n’est pas forcement évident (hiver, journée plus courte, météo peu propice, coût des hdv), il faut tout faire en quelques mois, pas simple, surtout en terme de budget (solo + DC on doit partir a minima sur 25-30 HDV pour lever tout je pense). Dans le cas de la conversion en LAPL restreint, on peut étaler le reste de la formation sur une durée plus longue puisque le 8 avril n’est plus une dead line…

      J'aime

    2. En effet il n’y a pas d’intérêt obtenir l’extension emport de passager avant de convertir, sauf si on a déjà volé plus de 10 heures solo après l’obtention du BB. Cependant pour les autres restrictions, on peut préférer obtenir une extension avant. Un vol de 2-3 heures en double peut vous permettre d’obtenir l’extension BB qui permet d’obtenir un LAPL uniquement restreint au vol solo, et vous pouvez ainsi profiter librement de vos 10 heures de vol seul à bord en commandant de bord post conversion et à l’issue avoir votre LAPL non restreint. Alors qu’en convertissant avant, vous devrez faire un peu de double et 6 heures supervisées, pendant lesquelles vous ne serez pas libre de vos mouvements. C’est à chacun de choisir en fonction de ses objectifs.

      J'aime

  4. Bonsoir,

    L’article est très clair

    Pour ma part j’ai pris l’option BB + toutes les autorisations additionnelles… (Vol avec instructeur il y a 10 jours pour lever la dernière : l’emport passager… check!)

    Jusque là… pas de souci !

    Courrier au bureau des licences de la DSAC Sud Est avec le formulaire Ad’hoc (24FORMLIC du 30/06/2017 pour les puristes), copie des pages du carnet de vol et de la CI… zouuuu

    Et là coup de téléphone : dossier bien reçu, mais il y aurait un arrête de décembre 2017 suspendant les possibilités de conversion jusqu’à « nouvel ordre »….

    Recherche sur Internet : Rien
    Mail à la DSAC pour demander le texte ou le lien vers le texte… pas de réponse

    Je suis dans l’attente du retour de mon BB par courrier… Je fais tout pour vérifier si le texte existe, quel contenu, d’autres passerelles ?… rien sur Lefifrance, FFA, DGAC, ……

    Cela vous parle ce soit disant arrêté ? (Qui repousserai également le BB jusqu’en Avril 2020…)

    A moins que le DSAC Sud Est soient passées en mode  » A ma guise !  »

    (Si j’avais su… j’aurais converti en septembre avant d’attaquer mes heures pour l’emport passager !!!)

    J'aime

    1. En effet l’administration a cavalièrement inclut dans l’arrêté du 14 décembre 2017 relatif aux conditions de conversion des qualifications voltige, remorquage, montagne et autorisation de site des personnels navigants professionnels et non professionnels de l’aéronautique civile en qualifications additionnelles conformes au règlement (UE) n° 1178/2011 de la Commission du 3 novembre 2011, la disposition suivante (article 5)
      « Les instructions du 7 octobre 1985 relative à la délivrance des autorisations additionnelles au brevet et à la licence de base de pilote d’avion et du 21 janvier 1986 relative à la formation des pilotes non professionnels d’avions au remorquage de planeur sont abrogées. »
      Cet arrêté est entré en vigueur le 1er janvier 2018. Si les conditions pour l’obtention d’une extension BB ont été réunies au plus tard le 31 décembre 2017, alors l’extension est acquise, sinon non.
      Voici le lien vers l’arrêté https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2017/12/14/TRAA1732644A/jo/texte/fr

      J'aime

    2. Bonjour,
      En ce qui me concerne j’ai eu toutes mes autorisations avant le 31/12. Sans Mme presser j ai fait ma demande le 25 janvier, pour l instant je ne vois rien venir. Vais je regretter mon retard de demande?
      Je vous tiens au courant.

      J'aime

  5. Merci pour la réponse,

    Effectivement, ça sent l’article glissé en catimini… (je me demande si c’est très légal de l’inclure comme ça dans un texte dont le titre ne parle que de voltige, remorquage, etc…) et qui ne fait pas le lien avec le règlement (UE) n°1178/2011 qui lui, défini les modalités de conversion…
    Par contre rien ne dit que les qualifications obtenues avant permettent de lever des restrictions…

    Je vais quand même pas prendre un avocat !!! loll

    J'aime

      1. Ce n’est pas l’avis de la DSAC Sud Est… j’en suis à une saisine électronique au Ministère de la Transition écologique et solidaire… sans retour à ce jour !
        Ils ne veulent rien savoir, sauf me proroger le BB, sans aucune autorisation additionnelle jusqu’en juillet 2019 (2 ans jour pour jour après le passage de mon brevet de base… suivant quel texte… mystère…)

        Bientôt je vais devoir saisir le tribunal administratif pour faire appliquer la réglementation en vigueur …

        J’ai l’impression d’être le seul qui a ce blocage…. ce sujet n’est évoqué nul part sur le net …

        J'aime

  6. Voilà ma situation :

    J’ai un Brevet de Base depuis juillet 2017 avec autorisation espaces controlés (BB passé en CTR – Classe D),
    Une autorisation additionnelle vol contact obtenue en Octobre 2017
    21 heures de vol Solo sur mon carnet de vol
    Autorisation additionnelle emport passagers obtenue début février 2018
    Et la DSAC refuse ma demande de conversion de mon BB et des autorisations additionnelles en LAPL non restreint

    J'aime

    1. D’après ce que je comprends des textes, votre autorisation emport passager n’est pas valable, et vous pouvez obtenir un LAPL sans autre restriction que la restriction au vol solo pendant 10 heures. La DGAC est-elle d’accord avec ça?
      En droit on devrait à mon avis pouvoir obtenir l’annulation de l’abrogation de la circulaire, car l’abrogation d’une grande partie de la circulaire (celle qui concerne les autorisations autres que le remorquage) n’est pas motivée, et ainsi valider votre autorisation emport passager, mais ça vous coûterait plus cher en avocat (et largement) que dix heures solo.
      Il est peut-être possible d’obtenir un soutien de la fédération, mais je n’y crois guère.

      J'aime

      1. Merci pour le conseil « Juridique ». J’espère un jour avoir le plaisir d’échanger avec vous sur des sujets plus techniques ou de pilotage !

        Le Pb, c’est que la DSAC refuse de me délivrer un LAPL, même restreint, même sans prendre en compte l’emport passager

        Ci-dessous réponse que j’ai eu par mail (Texte « intégral!) :

        Voici les consignes de la direction reçues le 11 janvier 2018

        Toutes les autorisations additionnelles , couvertes jusque là par les instructions ministérielles
        maintenant abrogées (7 octobre 1985 et 21 janvier 1986) , ne doivent plus être délivrées pour
        l’instant.

        ERS prévoit de modifier rapidement l’arrêté de 81 pour insérer les dispositions nécessaires à la
        poursuite de la délivrance de toutes ces autorisations additionnelles sur les licences BB jusqu’au 8
        avril 2018 pour partie d’entre elles.

        J’ai prorogé votre BB au 31/07/2019, 2 ans après le test.

        J'aime

      2. La réponse de la DGAC ne fait que reprendre ce que j’ai dit, à savoir qu’on ne délivre plus d’autorisations additionnelles, mais ça ne veut pas dire que vous n’avez plus celles déjà obtenues. Si la DGAC ne vous a pas délivré de BB, c’est parce qu’elle anticipe un retour à la situation antérieure qui vous permettrait de valider votre emport passager, et donc d’obtenir votre LAPL non restreint. Vous avez donc deux possibilités,
        1 soit vous tirez une croix sur votre emport passager et exigez un LAPL restreint au vol solo dès maintenant, ce que la DGAC n’a pas le droit de refuser,
        2 soit vous attendez cette modification de l’arrêté de 1981 qui validerait votre emport passager pour obtenir un LAPL non restreint.

        J'aime

  7. On va voir pour moi qui est eu toutes les autorisations avant 2018, avec une demande en janvier. Pour le moment rien de reçu.
    Je les contacte lundi.

    J'aime

    1. Bonjour à tous,

      je viens aux nouvelles de Mermoz et Chewbaca … avez vous pu faire avancer de votre coté le dossier ?

      J’ai pour ma part demandé à la fédération si’ils étaient au courant et si oui quel était leur position sur le sujet (Ça leur fera peut être un sujet de plus à l’AG du 23 au 25 Mars …)… je vous tiendrai au courant … si j’ai un retour !

      Sinon… silence radio côté DGAC sur ma demande de conversion du LAPL (même restreint à l’emport passagers) … (J’ai pas envie d’attendre 6 mois un hypothétique texte … et quitte à faire 10 heures tout seul, autant voir un peu du pays et sortir de ma zone locale !!!)

      J'aime

      1. Bonjour,
        Alors, dans mon cas,j’ai reçu en fin de semaine dernière ma lapl toute neuve. Bien entendu c’est une lapl basique avec les même limite que mon bb mais c’est normal dans mon cas. Néanmoins,il serait bon que tout ceci soit clarifié car dans la pratique quid de la suite ? Est-ce que je continue a obtenir des extensions jusqu’à avoir un lapl complet ou vais-je me retrouver dans le même cas que vous ???? Je ne sais pas trop et personne n’a l’air de savoir, je suis d’ailleurs surpris par le silence total d’info pilote sur ce sujet…
        @+!

        J'aime

      2. J’ai encore l’impression que vous n’avez pas lu l’article ou qu’il n’est pas clair. J’explique à nouveau ci-dessous
        Vous dites avoir converti sans avoir obtenu préalablement d’extension à votre BB.
        Même si la réglementation sur le BB était modifiée pour autoriser à nouveau l’ajout d’extension, et même si vous en obteniez, ces extensions BB n’auraient absolument aucune influence sur les limitations de votre LAPL.

        Si vous voulez enlever les restrictions de votre LAPL, il faut suivre ce que je dis dans l’article, c’est à dire

        A répondre aux exigences prévues au FCL. 110. A a, 2 de l’annexe I (Partie FCL) du règlement (UE) n° 1178/2011 du 3 novembre 2011 modifié, c’est à dire effectuer 6 heures de vol en solo supervisé par un instructeur( moi par exemple), dont un minimum de 3 heures de vol en campagne en solo avec au moins 1 vol en campagne d’un minimum de 150 km (80 NM), au cours duquel 1 atterrissage avec arrêt complet sera effectué sur un aérodrome autre que l’aérodrome de départ et,
        B réussir une interrogation orale théorique portant sur les différences entre le théorique BB et le théorique LAPL (notamment facteurs humains et navigation).
        Donc pas de test avec un examinateur, tout se passe avec votre instructeur.

        C la seule restriction qui reste une fois A et B effectués est le vol solo. Restriction levée si vous faites 10 heures solo depuis l’obtention de la licence. Vous avez déjà fait au moins 6 heures supervisées en solo (cf A ci dessus), il vous reste au maximum 4 heures à faire en solo pour obtenir un LAPL complet non restreint.

        Si vous avez le théorique PPL ou LAPL, pas besoin de l’étape B

        J'aime

  8. Bonjour,

    Je suis vos aventures avec intérêt, étant moi même en attente d’une réponse suite à la conversion de mon Brevet de Base. J’ai envoyé les documents demandés il y a 1 semaine, pour l’instant je n’ai pas de réponses… Je suis néanmoins dans une situation un peu différente vu que je n’ai pas d’autorisations additionnelles. Logiquement je devrais donc avoir une LAPL restreinte. A suivre…

    @+

    J'aime

  9. Bonjour,

    La bonne nouvelle du jour :

    Suivant arrêté du 23 février 2018, (JORF N°0057 du 09/03/2018), les qualifications additionnelles et la conversion du brevet de base en LAPL sont à nouveau d’actualité !

    On va pouvoir parler un peu technique !

    J'aime

    1. Bonjour à tous, passé la minute d’euphorie, j’ai regardé sur Légifrance: pas trace de notre affaire sur le JORF 0057… Où peut-on le trouver?

      Mille mercis et bien cordialement,

      Françoise

      J'aime

      1. Cet arrêté de février 2018 n’a fait que modifier l’arrêté de 1981 pour y intégrer les modalités de délivrance d’autorisations additionnelles sur le BB, modalités auparavant figurant dans l’instruction qui a été abrogée fin 2017. On peut donc de nouveau obtenir des autorisations additionnelles sur son BB.

        Voir paragraphe 4.6.2. Privilèges de la licence de base

        Cependant c’est dans la plupart des cas plus efficace de convertir en LAPL un BB sans autorisations additionnelles, et de lever les restrictions ensuite, comme je l’explique dans l’article. J’ai sans doute fort mal expliqué, puisque je vois que la plupart des gens se sont précipités sur les autorisations additionnelles BB.

        Aimé par 1 personne

  10. Bonjour,

    Pouvez vous svp me dire si après l’obtention d’un LAPL non restreint (issu d’un LAPL restreint avec théorique BB + levé des restrictions) la conversion d’un PPL est il possible?
    A savoir un théorique BB suffit il pour accéder à la passerelle PPL avec uniquement les 15 heures de vol après obtention du LAPL non restreint et la nav des 150Nm avec 2 aérodromes différents.

    Merci de votre retour

    J'aime

  11. L’appendice 1 A 1.3 du part FCL dit « 1.3. For the issue of a PPL, BPL or SPL, the holder of an LAPL in the same category of aircraft shall be credited in full towards the theoretical knowledge instruction and examination requirements. »
    Donc a priori pas besoin de passer le théorique PPL. Cependant, il est possible que, dans la mesure où le LAPL vient d’une conversion, un examen théorique soit obligatoire. Je pense que c’est peu probable car je n’ai pas vu de texte parlant de ça, mais il peut m’échapper des choses.

    Le FCL.210.A (b) dit qu’après l’émission de la licence (ce que je comprends comme voulant dire « après que toutes les restrictions sur la licence ont été levées »), il faut 15 heures, dont 10 heures en instruction au sein d’un organisme de formation, dont 4 mini en solo supervisé, dont 2 heures en campagne comprenant la navigation de 150NM.
    Donc si on veut se présenter au test pratique PPL il faut
    -Au moins 2h en navigation solo supervisée par un instructeur dans le cadre d’un programme de formation d’un organisme de formation, au cours desquelles la navigation de 150NM a été faite.
    – Au moins 4h de solo supervisé par un instructeur dans le cadre d’un programme de formation d’un organisme de formation en tout, donc solo campagne + solo local>=4h
    – Au moins 10h dans le cadre d’un programme de formation d’un organisme de formation donc solo campagne + solo local + double commande >=10h
    – Au moins 15h en tout, donc solo supervisé campagne + solo supervisé local + double commande + vol hors programme de formation >=15h

    J’attire votre attention sur le fait que les vols solos, et notamment la grande navigation, sont des vols d’instruction qui doivent être fait en organisme de formation et supervisés par un instructeur qui doit signer votre carnet de vol avant le vol, après avoir vérifié votre préparation.

    J’espère que c’est plus clair pour vous.
    Pour quelle raison voulez vous passer le PPL? De quel privilège avez vous besoin?

    Aimé par 1 personne

  12. Merci c’est plus clair et c’est une bonne nouvelle sachant que j’ai uniquement mon théorique brevet de base.
    Le but de passer le PPL est de voler au Canada.

    Aimé par 1 personne

    1. Le LAPL n’est pas une licence OACI et ne permet en effet pas de voler au Canada alors que le PPL, qui est une licence OACI, le permet.
      Mais le PPL ne vous donne le droit de voler au Canada que sur un avion immatriculé dans un pays EASA. Pour piloter un avion immatriculé au Canada, vous devez faire valider votre licence PPL par l’autorité canadienne, selon une procédure décrite ici https://www.tc.gc.ca/media/documents/ac-opssvs/ci_400-003.pdf

      J'aime

      1. Merci pour ces infos!

        Pour le LAPL, si toutes les restrictions sont levées concernant un LAPL restreint (toujours avec un théorique BB), et si la compétence linguistique est acquise, pouvons nous voler dans l’ensemble des pays de l’U.E?

        J'aime

      2. Oui, un LAPL avec la compétence linguistique en anglais permet de voler dans tous les pays EASA. Donc pas seulement l’UE.

        J'aime

  13. Donc si je résume:
    -Transformation LAPL restreint en LAPL complet + Compétence linguistique->vol dans les pays EASA
    -Transformation LAPL restreint en LAPL complet puis transformation en PPL + validation de la licence du pays concerné -> vol dans ce pays concerné (exemple canada->pas de compétence linguistique si vol dans la région du Québec)

    J'aime

  14. Bonjour,

    Concernant le passage du LAPL restreint au passage au LAPL complet, devons nous remplir un formulaire spécifique avec la validation de notre instructeur ou bien une copie de notre carnet de vol envoyé à la DGAC suffit-elle à retirer les restrictions à savoir ( 6 heures de vol en solo supervisé, dont un minimum de 3 heures de vol en campagne en solo avec au moins 1 vol en campagne d’un minimum de 150 km (80 NM), au cours duquel 1 atterrissage avec arrêt complet sera effectué sur un aérodrome autre que l’aérodrome de départ + 4 heures de vol solo pour l’emport de passagers)?

    Enfin comment se passe l’interrogation orale théorique portant sur les différences entre le théorique BB et le théorique LAPL (notamment facteurs humains et navigation)? Cette interrogation est-elle notée sur le carnet de vol?sur un formulaire? Est-ce l’instructeur qui pose les questions?

    Merci de votre retour

    J'aime

  15. Oui, c’est à l’instructeur de procéder à l’interrogation orale, en tous cas c’est ce que j’ai compris des textes. Je n’ai vu aucune circulaire décrivant le processus administratif, il faut demander au bureau des licences de votre domicile.

    J'aime

  16. Bonsoir, j’ai une question concernant à cet conversion limité jusqu’à 8 avril 2020.
    En fait, actuellement je suis en formation B.B et je ne pense pas de passer mon épreuve pratique avant le 08 avril 2020. Donc est-ce que dans ce cas-là après le délai dépassé je pourrais toujours passer mon épreuve pratique de LAPL restreint? Merci pour vos réponses.

    J'aime

    1. L’épreuve pratique du BB pourra se passer jusqu’au 7 avril 2020. Actuellement il n’existe pas d’épreuve pratique LAPL restreint. Il est envisagé un futur LAPL modulaire dont les modalités seraient à la discrétion de l’autorité qui le délivre, dont la mise en place coïnciderait avec la fin du BB, et qui permettrait, comme le BB actuellement, d’obtenir des privilèges restreints à l’issue d’une formation allégée par rapport au LAPL complet. Je pense qu’une formation entamée en vue du BB pourra compter pour le LAPL modulaire. Les détail ne sont pas encore connus donc je ne peux pas vous en dire plus.
      La formation BB est une formation courte, si vous l’étalez sur une trop longue durée vous perdrez entre deux leçons une partie importante des acquis, ça vous coûtera finalement plus cher. On conseille en général de planifier 2 vols par semaine, ce qui correspond à moins de 2 vols par semaine car il y a souvent des annulations dues à la météo. Si vous ne pouvez pas tenir ce rythme ou un rythme voisin, je vous suggère d’interrompre complètement votre formation et de la reprendre quand votre emploi du temps vous le permettra.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s